Vers une "Ambassade verte" à Sarajevo [bs]

En route vers le sommet Paris Climat 2015, l’Ambassade de France en Bosnie-Herzégovine améliore son bilan environnemental.

JPEG - 92.1 ko
L’Ambassade de France affiche son soutien à la COP21
(JPEG - 92.1 ko)

La France accueillera à Paris, du 30 novembre au 11 décembre 2015, la COP21, le sommet des Nations unies sur le changement climatique.

Tout au long de l’année 2015, l’Ambassade de France en Bosnie-Herzégovine, comme les autres postes diplomatiques français dans le monde, s’est efforcée de progresser vers un modèle "d’ambassade verte", grâce à des actions pour économiser l’énergie et préserver davantage l’environnement.

Des responsabilités individuelles et collectives

L’environnement est la responsabilité de tous. Les agents de l’Ambassade sont sensibilisés à la nécessité de comportements responsables quant à la consommation des ressources (énergie, eau, papier).

Au niveau collectif, des mesures concrètes ont également permis d’améliorer le bilan environnemental de l’Ambassade.

Un système d’éclairage plus moderne et moins gourmand en électricité

JPEG - 112.8 ko
Eclairage nocturne de l’Ambassade
(JPEG - 112.8 ko)

A l’intérieur des bureaux de l’Ambassade, comme à la résidence de France, les ampoules électriques classiques sont progressivement remplacées par des ampoules à basse consommation (LED). La transition sera achevée fin 2016.

L’éclairage extérieur de l’Ambassade a également été modifié. Grâce aux systèmes de l’entreprise française RAGNI IC, implantée à Mostar, les lampes à LED qui éclairent la façade consomment moins, et durent jusqu’à 15 fois plus longtemps que des ampoules traditionnelles.

Les matériaux utilisés, dépourvus de produits dangereux, sont également recyclables à 90%.

Des documents dématérialisés et des matériels informatiques mutualisés

Pour faire diminuer la consommation de papier de l’Ambassade, une démarche de dématérialisation de certains documents est en cours : ainsi, les invitations aux réceptions sont, sauf exception, envoyées uniquement par courriel.

Les imprimantes individuelles de l’Ambassade, consommatrices d’électricité même en veille, ont été supprimées. Les impressions indispensables se font désormais sur des imprimantes collectives, paramétrées pour une utilisation optimale du papier et de l’encre.

Des économies d’eau grâce à des robinets innovants et à la collecte des eaux de pluie

JPEG - 71.5 ko
Fontaine d’eau filtrée
(JPEG - 71.5 ko)

L’Ambassade a conclu un partenariat avec l’entreprise franco-bosnienne Nobel, basée à Mostar, qui fabrique des technologies de robinetterie, filtrage et fontaines.

Sur chaque robinet, des systèmes brise-jets ont été installés, afin d’économiser entre 40 et 60% d’eau, sans baisse de pression perceptible.

Pour l’arrosage des jardins, un système de recueil des eaux de pluie permet d’éviter d’utiliser de l’eau potable.

Dans les bureaux, l’Ambassade s’est équipées de fontaines Nobel, qui stockent et filtrent l’eau courante, plutôt que d’acheter des bonbonnes d’eau, dont le transport comporte des coûts environnementaux importants.

Un système de recyclage des déchets

JPEG - 111.9 ko
Corbeille de recyclage
(JPEG - 111.9 ko)

Les déchets sont encore peu recyclés en Bosnie-Herzégovine, mais l’Ambassade de France a conclu un accord avec l’entreprise bosnienne ALBA, spécialisée dans le retraitement.

Grâce à cette entente, un tri sélectif du papier et carton est opéré par les agents de l’Ambassade, et ces déchets recyclables sont pris en charge par ALBA.

L’Ambassade procède également au recyclage des produits informatiques grâce à des accords avec des sociétés spécialisées.

Des produits ménagers biologiques

L’entretien de l’Ambassade et de la Résidence est désormais fait, de façon systématique, avec des produits bénéficiant d’un label écologique.

Dernière modification : 28/12/2015

Haut de page