Déclaration de la France au Sommet de Londres sur les Balkans (10 juillet 2018) [bs]

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a représenté le président de la République au sommet annuel du processus de Berlin consacré aux Balkans occidentaux qui s’est tenu à Londres, le 10 juillet 2018.

Huit pays de l’Union européenne (Allemagne, Autriche, Croatie, France, Italie, Pologne, Royaume-Uni, Slovénie) et six pays des Balkans occidentaux (Albanie, Ancienne République Yougoslave de Macédoine, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Monténégro, Serbie) étaient présents.

La France participe à ce processus depuis son lancement, en 2014, et a accueilli son sommet en 2016. Le dialogue politique noué à cette occasion entre plusieurs États membres de l’UE et les pays des Balkans occidentaux, ainsi que les projets concrets lancés pour dynamiser les échanges économiques, soutenir la jeunesse et régler les différends bilatéraux, contribuent à la stabilisation durable, au développement économique et social et au rapprochement européen de cette région.

Jean-Yves Le Drian, Ministar vanjskih poslova Republike Francuske - JPEG Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a évoqué la contribution de la France à la lutte contre les trafics d’armes légères et de petit calibre dans la région des Balkans occidentaux grâce à une initiative franco-allemande en cours de mise en œuvre et, plus largement, l’engagement de la France, en coopération avec les pays de la région, pour lutter contre les menaces sécuritaires.

Il a également souligné le soutien de la France à la réconciliation entre les pays et les peuples des Balkans occidentaux, notamment via l’office régional de coopération pour la jeunesse (RYCO) qui a été créé sur le modèle de l’office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ).

Le ministre a rappelé la position de la France, conforme aux conclusions du Conseil européen du 28 juin, d’acter et d’assumer la perspective européenne des Balkans occidentaux. L’ouverture de négociation en vue de l’adhésion de ces pays devra tenir compte d’une part des avancées nécessaires sur certains points identifiés par la Commission européenne, et d’autre part, sur la modernisation des règles de fonctionnement de l’Union européenne.

Jean-Yves Le Drian a marqué le soutien de la France à la mise en œuvre de l’accord récemment conclu entre la Grèce et l’Ancienne République yougoslave de Macédoine à propos du nom de celle-ci et appellera les dirigeants serbes et kosovars à poursuivre leurs efforts pour parvenir à un accord global de normalisation de leurs relations.

Dernière modification : 12/07/2018

Haut de page