Signature d’un arrangement technique (9 février 2021) [bs]

Le 9 février 2021, SE Mme l’Ambassadrice Christine TOUDIC, représentant le ministère de l’Intérieur français, et M. Selmo CIKOTIC, ministre de la sécurité de Bosnie-Herzégovine, signent l’arrangement technique relatif à la coopération en matière de lutte contre les trafics illicites d’armes à feu, de munitions et d’explosifs.

PNG
Ce texte est l’officialisation de la création d’un réseau permanent de renseignement criminel, permettant d’une part le développement des échanges opérationnels entre les services de police judiciaire spécialisés, et d’autre part, le soutien au développement des capacités des services compétents en Bosnie-Herzégovine, en matière de police technique et scientifique, dans la lutte contre les trafics illicites d’armes.

L’arrangement technique constitue un nouvel outil destiné à renforcer l’efficacité des services bosniens et à conforter les échanges bilatéraux en matière de traitement du renseignement criminel et de police technique et scientifique liée aux armes.

Les formes de coopération établies par l’arrangement technique s’inscrivent dans la continuité des évolutions de la coopération bilatérale avec notamment le don du système Evofinder et la mise en place prochaine du logiciel Traffic au profit des services de Bosnie-Herzégovine. L’ensemble de ces dispositifs sont des moyens modernes de coopération qui, une fois mis en œuvre, permettent d’espérer des résultats concrets.

La signature de ce nouveau texte témoigne de l’engagement de la France en faveur d’une action bilatérale et régionale en matière de prévention et de lutte contre les trafics illicites d’armes, de munitions et d’explosifs. À cet égard, la Bosnie-Herzégovine est un partenaire majeur de la France.

Elle démontre également le souci commun de la Bosnie-Herzégovine et de la France de renforcer leur coopération policière, en particulier leurs échanges opérationnels, en ciblant les phénomènes de criminalité transnationale organisée qui affectent la sécurité de leurs deux États et celle de leurs citoyens, voire celle de l’Europe.

Dernière modification : 09/02/2021

Haut de page