Publication de mélanges en l’honneur de Nikola Kovač et Muhamed Nezirović (14 mars 2019) [bs]

Les professeurs Kovač et Nezirović ont enseigné le français et les langues romanes à des générations d’étudiants de l’Université de Sarajevo, et représenté la Bosnie-Herzégovine comme ambassadeurs. Un recueil de textes rend hommage à leur contribution intellectuelle.

Publication de mélanges en l'honneur de Nikola Kovač et Muhamed Nezirović (14 mars 2019) - JPEGLes professeurs Nikola Kovač et Muhamed Nezirović figurent parmi les plus grands intellectuels francophones de Bosnie-Herzégovine. 10 ans après leur disparition, collègues, étudiants et amis ont réuni des "mélanges" de textes en leur honneur.

Cet ouvrage a été coordonné par Lejla Osmanović et Ivan Radeljković, et publié par la faculté de philosophie de l’Université de Sarajevo, avec le soutien de l’Ambassade de France et de l’Agence universitaire de la Francophonie.

Universitaire, spécialiste de civilisation française, critique littéraire, Nikola Kovač a également consacré une partie de son travail à l’histoire de la peinture. Premier ambassadeur de Bosnie-Herzégovine en France, de 1993 à 2000, il a reçu les insignes d’officier de l’ordre national du Mérite pour sa contribution aux relations entre les deux pays.

Docteur de l’université de Clermont-Ferrand, le professeur Muhamed Nezirović a développé son expertise sur le français médiéval et la langue judéo-espagnole des Séfarades de Bosnie-Herzégovine. Il a été ambassadeur de Bosnie-Herzégovine en Espagne de 1995 à 1998.

Dernière modification : 14/03/2019

Haut de page