Première mission en Bosnie-Herzégovine de l’Agence française de développement (16-19 octobre 2018) [bs]

A Sarajevo, les représentants de l’AFD ont rencontré plusieurs acteurs économiques pour examiner les conditions permettant de futurs investissements.

Logo de l'AFD - JPEG
Des représentants de l’Agence française de développement (AFD) se sont rendus pour la première fois en Bosnie-Herzégovine dans le cadre d’une mission destinée à examiner les conditions permettant de futurs investissements.

Du 16 au 19 octobre, ils ont rencontré des interlocuteurs des différents niveaux de gouvernement, ainsi que des partenaires internationaux et des acteurs économiques.

L’AFD est la Banque de développement publique française, chargée de financer des projets de développement dans le monde entier. Elle soutient aujourd’hui 3600 projets, dans près de 120 pays, pour plus de 10 milliards d’euros.

La France a décidé, à l’occasion du Sommet de Londres sur les Balkans de juillet 2018, d’élargir le mandat de l’AFD à la Bosnie-Herzégovine et à trois autres pays de la région, en sus de l’extension accordée en début d’année à la Serbie et à l’Albanie.

La mission organisée du 16 au 19 octobre est une conséquence concrète de cette décision. C’est la première étape d’un mouvement qui pourrait permettre à l’AFD de financer d’importants projets en Bosnie-Herzégovine dans les prochaines années, en particulier dans les domaines de l’intégration régionale, de l’environnement et du climat, de l’innovation et de l’économie numérique.

Dernière modification : 16/10/2018

Haut de page