Portrait de boursier 2019/2020 : Damir, doctorant en ingénierie électrique [bs]

Damir est ingénieur électricien originaire de la ville de Zenica. Grâce à la bourse du gouvernement français, il va pouvoir continuer ses études en France.

JPEGPouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Damir Androšević et j’ai 39 ans. Je suis né dans la ville de Zenica en Bosnie-Herzégovine, mais je vis et travaille aujourd’hui à Sarajevo. J’ai terminé mes études à la Faculté de génie électrique de Sarajevo et j’ai un titre d’ingénieur électricien qui est l’équivalent d’un Master.

Pourquoi avoir choisi la France comme destination pour continuer vos études ?

La France est à la pointe du développement environnemental. Les experts français ont réalisé de grands progrès dans la réduction de la pollution dans leurs villes et je pense pouvoir tirer des leçons de leurs expériences et de leurs connaissances pour pouvoir les transposer en Bosnie-Herzégovine et ailleurs.
J’ai eu l’occasion de visiter la France à deux reprises et j’ai été impressionné par ses progrès, ses réalisations, son histoire et sa culture. J’ai énormément apprécié mon séjour en France. Je trouve la langue française fascinante et je me souviens avoir été très surpris de pouvoir comprendre le français grâce à mes connaissances de l’anglais, de l’allemand et du latin. En conséquence, j’ai commencé à apprendre le français et j’espère pouvoir le perfectionner en étudiant en France.

Pouvez-vous nous présenter brièvement votre projet de thèse ? Qu’est-ce que des études en France apporteraient à votre projet ?

La Bosnie-Herzégovine est un pays en développement et la production d’électricité et de chaleur y est dominée par les combustibles fossiles, principalement le charbon local. Cela produit une pollution exceptionnellement élevée dans la plupart des environnements urbains. D’autre part, la Bosnie-Herzégovine dispose de diverses ressources naturelles qui peuvent permettre l’utilisation d’énergies plus respectueuses de l’environnement telles que l’hydroélectricité, l’éolien et le solaire. Cependant, il faut pouvoir éviter et atténuer les conséquences environnementales, sociales et économiques de l’utilisation des énergies renouvelables pour les personnes dont la vie dépend de la production d’énergie provenant de centrales au charbon, de la production et du transport du charbon. L’impact économique et social de cette transition est souvent utilisé négativement comme argument pour retarder ou éviter la transition vers des sources d’énergie renouvelables et vertes. Une argumentation appropriée et étayée par des faits est nécessaire pour faire avancer les décideurs politiques et la société bosnienne. La France fait partie des pays en avant-garde en termes de transition énergétique et j’espère pouvoir apprendre des meilleurs experts français dans ce domaine.

Comment avez-vous entendu parler de la bourse offerte par le gouvernement français ?

Ma femme m’a parlé de cette bourse et je pensais que cela pourrait être une opportunité unique pour moi.

Que saviez-vous de la France avant de recevoir la bourse ?

J’ai toujours été intéressé par l’histoire et la culture françaises mais aussi par les contributions françaises à la philosophie, au droit, à l’ingénierie et aux sciences. Ma femme et moi avons beaucoup voyagé, mais lorsque nous avons visité la France et Paris en particulier, j’ai tout de suite décidé que la France était mon lieu de prédilection - une belle combinaison d’histoire, de culture et de réalisations contemporaines.

Dernière modification : 23/07/2019

Haut de page