La semaine du développement durable 2013 en Bosnie-Herzégovine

A l’occasion de la semaine française du développement durable 2013 et pour la deuxième année, l’Ambassade de France en Bosnie-Herzégovine a préparé un programme de sensibilisation au développement durable, qui vise plus particulièrement les universités bosniennes et pourquoi pas le grand public.

En réponse au thème 2013 de la transition énergétique, nous avons souhaité aborder des questions cruciales pour la Bosnie-Herzégovine, comme la gestion des eaux grises et noires et la réduction des dépenses énergétiques.

JPEG

Nous proposons des ateliers très concrets, offrant des pistes de réflexion et des solutions faciles à mettre en œuvre, notamment dans le secteur rural, où les petites entreprises et les activités en lien avec le tourisme se développent aujourd’hui, sans anticiper en amont le succès et les développements qui devraient à moyen terme récompenser leurs efforts, mais qui dans un environnement dégradé ne pourraient plus être valorisés. Les questions seront aussi abordées en ce qui concerne les zones urbaines et les espaces verts au sein des zones urbaines.

Trouver des solutions nécessite l’acquisition de savoirs faire et l’accès à une information complète et transférable. Les étudiants des secteurs de la biologie, de l’écologie mais également de l’architecture, de l’économie ou des sciences sociales sont particulièrement intéressés par les concepts et les stratégies nouvelles qu’il faut maîtriser pour penser des démarches intégrées et inventer de nouveaux métiers.

JPEG

Le compostage sera vu comme un moyen de valorisation et de préservation du patrimoine naturel des bosniens et permettra d’aborder aussi bien la question des toilettes sèches que la gestion différenciée des espaces verts publics.

Programme en français (139,9 ko) et
en bosnien (136,3 ko)

Dernière modification : 12/04/2013

Haut de page