La France soutient la sécurisation des stocks d’armes et munitions (septembre 2017) [bs]

La France a décidé de contribuer au projet mené par l’OSCE en Bosnie-Herzégovine pour éviter les accidents liés aux vieilles munitions et pour lutter contre les trafics.

Munitions - JPEG
Engagée pour la sécurisation des armes et munitions en Bosnie-Herzégovine, la France apportera son soutien financier aux activités de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

A l’occasion du Sommet de Trieste sur les Balkans occidentaux, le 13 juillet, le Président Macron a rappelé l’importance de la lutte contre les trafics d’armes dans la région. Il a proposé à ses partenaires une initiative pour mieux agir ensemble contre ce fléau.

Le projet mené par l’OSCE permettra aussi d’éviter les accidents dus à la mauvaise conservation de matériaux explosifs. Il prévoit ainsi d’améliorer les conditions de stockage, de renforcer les capacités de détection des munitions instables (grâce à un laboratoire dédié), et de mieux préparer la réponse cas d’incendie.

Dernière modification : 05/09/2017

Haut de page