La Bretagne [bs]

La Bretagne est la région la plus à l’ouest de France. Entre terre et mer, sa forte identité lui donne tout son charme. Degemer mat e Breizh !

La Bretagne et ses départements - PNG

La Bretagne compte quatre départements : le Finistère, les Côtes d’Armor, le Morbihan et l’Ille-et-Vilaine. La longueur du littoral breton varie selon les critères pris en compte, il n’est donc pas étonnant de trouver plusieurs chiffres. D’ailleurs, le sigle BZH signifiant Breizh désigne la Bretagne !

Déambulation de ville en ville

  • Finistère : Quimper, Brest, Morlaix

Assiette de la faïencerie HB Henriot de Quimper (Finistère) - JPEG À Quimper, classée Ville d’art et d’histoire, vous pourrez visiter le Vieux Quimper, avec sa fameuse basilique cathédrale Saint-Corentin, découvrir la prestigieuse faïencerie HB-Henriot ou encore participer au festival de Cornouaille, au mois de juillet, mettant en avant la culture bretonne dans sa diversité et sa richesse.

À Brest, Ville d’art et d’histoire, passez une journée à Océanopolis, centre de culture scientifique consacré aux océans, profitez-en pour faire une petite balade à l’air iodée au port. Tous les quatre ans, vous pourrez assister en juillet à la grande fête internationale de la mer, des bateaux et des marins.

La ville de Morlaix est connue pour son viaduc, ses venelles pittoresques à arpenter et sa magnifique baie où vous pourrez visiter en saison le château du Taureau, véritable gardien de la baie de Morlaix.

L'île Louët et le château du Taureau dans la baie de Morlaix (Finistère) - JPEG

  • Morbihan : Vannes, Lorient

Remparts de Vannes (Morbihan) - JPEG
Classée Ville d’art et d’histoire, Vannes offre une importante variété de maisons à pans de bois. Vous pourrez y découvrir les magnifiques remparts et ses jardins. C’est l’occasion de se rendre dans le splendide Golfe du Morbihan, petite mer intérieure parsemée d’îles et d’îlots.

Lorient est connue pour ses activités maritimes, accueillant un des principaux arsenaux militaires français et le célèbre festival interceltique de Lorient chaque année en août. S’y rendre sera l’occasion de déguster le gâteau breton, originaire de la région de Lorient.

  • Ille-et-Vilaine : Rennes, Saint-Malo Maisons à pans de bois place du Champ Jacquet à Rennes (Ille-et-Vilaine) - JPEG

Ville d’art et d’histoire, Rennes a conservé un important patrimoine médiéval et classique au sein de son centre historique. Vous pouvez vous détendre dans un de ses nombreux parcs comme celui du Thabor, vous promener le long de l’Ille ou de la Vilaine ou alors déambuler dans les rues du centre-ville et découvrir son important patrimoine architectural et notamment ses étonnantes et colorées maisons à pans de bois.

À Saint-Malo, rendez-vous dans la ville intra-muros pour découvrir ses nombreux monuments historiques et se promener sur les remparts bordant la mer.

  • Côtes-d’Armor : Saint-Brieuc

Erquy (Côtes d'Armor) - JPEG Visiter Saint-Brieuc, c’est l’occasion de découvrir sa baie et les villes sur la côte alentour comme Erquy, Binic – Etable-sur-mer ou encore Saint-Quay-Portrieux et de se revivifier avec une bouffée d’air marin.

Découvrez aussi des petites villes de caractère comme Dinan, Guingamp ou encore Lannion.

Entre terre et mer : Argoat et Armor

Petit tour des villes bretonnes de l’Armor et l’Argoat :

  • Côté mer : Saint-Malo, Saint-Brieuc, Morlaix, Brest, Quimper, Lorient, Vannes
  • Côté terre : Rennes, Ploërmel, Pontivy, Carhaix

Les Monts d'Arrée dans le parc naturel régional d'Armorique (Finistère) - JPEG Outre ces villes authentiques et agréables, nous pouvons mettre en avant des paysages terrestres uniques tels que les forêts de Brocéliande et d’Huelgoat, les Monts d’Arrée dans le parc naturel régional d’Armorique, les alignements de menhirs à Carnac ou encore le château de Fougères, la plus grande forteresse médiévale d’Europe.

Les côtes bretonnes - JPEG

L'île de Bréhat (Côte d'Armor) - JPEG Côté mer, la Bretagne est parsemée de côtes avec chacune ses paysages propres. Les îles sont nombreuses comme Ouessant, Molène, Bréhat, Belle-Île-en-Mer, l’île de Sein, l’île de Batz, l’île de Groix, l’île aux Moines, l’île d’Arz ou encore l’archipel des Glénan.

Une terre de légendes et traditions

Ancienne carte postale figurant des korrigans - JPEG La Bretagne a conservé une forte tradition de la transmission orale d’où les nombreux contes et légendes folkloriques avec des personnages aussi mystérieux qu’emblématiques tels l’Ankou, personnification de la mort ou alors les korrigans doués de pouvoirs magiques, petits êtres malicieux ou malfaisants selon leurs humeurs.

Un dolmen - JPEG Pour les amateurs de pierres, vous pourrez retrouver des cairns, menhir (pierre verticale) et dolmen (table de pierres surdimensionnées) dans toute la Bretagne dont notamment le cairn de Barnenez, plus grand mausolée mégalithique d’Europe.

Chapelle Saint-Barbe - Le Faouët (Morbihan) - JPEG De tradition pieuse, la Bretagne possède de nombreuses églises et chapelles. Par ailleurs, typiques des bourgs bretons de Basse-Bretagne, les enclos paroissiaux rassemblent dans un espace clos un ossuaire, un calvaire orné de personnages, une chapelle et une porte triomphale.

Moncontour (Côtes d’Armor), Rochefort-en-Terre (Morbihan), Saint-Suliac (Ille-et-Vilaine), Locronan (Finistère) font partis de l’association et la marque de certification Les Plus Beaux Villages de France©.

Culture et patrimoine

JPEG - 28.1 ko
Festival interceltique de Lorient (Morbihan)
©Frank Perry

Le Breton (« Brezhoneg  ») est une langue celtique parlée par 207 000 personnes en Bretagne historique (Pays de la Loire inclus donc) en 2018. Il est classé comme « langue sérieusement en danger » selon l’UNESCO. Depuis la fin des années 1970, le breton est enseigné dans les écoles Diwan de la maternelle au baccalauréat.

Le festival interceltique de Lorient est un des plus gros festivals français réunissant des dizaines de groupes des pays et régions d’origine celtique pendant dix jours lors de la première quinzaine d’août. Sa programmation est avant tout tournée vers des concerts et des spectacles de danses. Vous pourrez y entendre les bagadoù, ces orchestres typiques interprétant des airs le plus souvent issus du répertoire traditionnel breton et voir des défilés en costumes traditionnels des pays celtes.

Le Gwenn ha Du, emblème de la Bretagne - JPEG

Le Gwenn ha Du (« Blanc et Noir ») est le drapeau de la Bretagne, fierté de la région que vous pouvez retrouver internationalement que ce soit lors d’un concert, de rencontres sportives, manifestations en tout genre etc.

Gastronomie

Crêpe sur une billig - JPEG Que serait le cultissime kouign-amann, gâteau fait principalement de sucre et de beurre sans ses deux ingrédients phares ? Qui plus est, le beurre salé est une véritable institution dans la cuisine de la région.

Pour les bouches sucrées, vous pourrez vous régaler avec les crêpes, le far breton, le quatre-quarts, du caramel au beurre salé ou encore les biscuits qu’on appelle galette (plus fine), palet (plus épais).

Précision :
L’exposition « Et vous ? Êtes-vous plutôt crêpes ou galettes ? » de 2020-2021 ayant fait le tour de divers musées de Bretagne a enfin apporté une explication aux débats houleux que vous pourrez entendre sur l’emploi de « crêpe » et « galette ». En voici un extrait :
En Basse-Bretagne (Bretagne occidentale), on parle de « crêpes de blé noir » (ou de sarrasin) et de « crêpes de froment ». En Haute-Bretagne (Est de la péninsule), on distingue les « galettes » (salées) des « crêpes » (sucrées).
Les deux emplois de crêpe qu’elle soit salée ou sucrée existe donc, tout dépend de l’endroit où vous la mangez, à bon entendeur !

La cotriade et le kig ha farz - PNG

Les produits de la mer (fruits de mer et poissons) ainsi que de la terre (légumes, galettes, cochons et ses déclinaisons) se retrouvent fréquemment dans les plats de la région. Que vous mangiez une cotriade, soupe de poisson ou du Kig ha Farz composé de farine de blé noir et froment, jarret de porc et de bœuf, lard, chou, carottes, poireaux, navets et autres légumes selon les goûts, la mer et la terre se retrouvent indéniablement dans les assiettes.

Bières de la Brasserie du Bout du Monde (Finistère) - JPEG Vous pourrez vous désaltérer avec du chouchen, boisson alcoolisée obtenue à partir de la fermentation du miel dans l’eau, cidre et kir breton ou une des nombreuses bières locales produites dans la région.

Kenavo !

Dernière modification : 23/04/2021

Haut de page