L’Assemblée nationale, partenaire d’un jumelage institutionnel

Hémicycle (Palais Bourbon) - JPEG

L’Assemblée nationale française, en partenariat avec le Parlement hongrois et avec le soutien de douze autres parlements d’Etats membres de l’Union européenne, vient de remporter l’appel d’offres ouvert par la délégation de l’Union européenne à Sarajevo pour un jumelage institutionnel avec les assemblées parlementaires de Bosnie-Herzégovine (Chambre des représentants et chambre des peuples de l’Etat de Bosnie-Herzégovine, Parlement de la Fédération de Bosnie-Herzégovine, Parlement de Republika Srpska, Parlement du district de Brčko).

Armoiries de la Hongrie, Etat membre de l'UE partenaire de la France dans ce jumelage - JPEG

Ce projet, d’une durée de vingt-quatre mois et dont les activités débuteront en janvier 2014, est doté de plus de trois millions et demi d’euros et comporte sept volets :

  • renforcer le rôle du Parlement de Bosnie-Herzégovine dans le processus d’adhésion à l’Union européenne ;
  • faciliter le rapprochement de la législation bosnienne avec l’acquis communautaire ;
  • renforcer les procédures de contrôle parlementaire ;
  • améliorer la participation de la société civile et la visibilité des travaux parlementaires ;
  • développer la coordination avec les assemblées parlementaires des entités composant la Bosnie-Herzégovine ;
  • renforcer les capacités des parlementaires et des fonctionnaires parlementaires ;
  • améliorer la gestion des ressources humaines et financières du Parlement.

Rapprochement européen de la Bosnie-Herzégovine - JPEG

L’objet de ce jumelage parlementaire est d’aider la Bosnie-Herzégovine dans son rapprochement de l’Union européenne.

Sur un plan bilatéral, ce jumelage se traduira par un renforcement très significatif des échanges entre la France et la Bosnie-Herzégovine, avec environ quarante missions de hauts fonctionnaires et de députés prévues à Sarajevo et Banja Luka en 2014 et 2015, et plusieurs visites d’étude des assemblées de Bosnie-Herzégovine à Paris au cours de la même période.

Palais Bourbon, siège de l'Assemblée nationale - JPEG

Notons que par une heureuse coïncidence de calendrier, la session plénière de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), réunie en juillet 2013 à Abidjan, a décidé d’approuver la candidature du Parlement de Bosnie-Herzégovine pour constituer une section de l’APF, en qualité de membre associé.

Drapeau de la Francophonie multilatérale - PNG

Dernière modification : 17/09/2013

Haut de page