L’Ambassadeur s’entretient avec le Grand mufti de Bosnie-Herzégovine (3 janv. 2013)

L’Ambassadeur de France en Bosnie-Herzégovine, M. Roland Gilles, s’est entretenu le 3 janvier 2013 avec le Grand mufti (reisu-l-ulema) de la Communauté islamique de Bosnie-Herzégovine, Husein efendi Kavazović. L’Ambassadeur a adressé ses vœux de succès au nouveau Grand mufti à l’occasion de son mandat à la tête de la Communauté islamique.

JPEG

L’Ambassadeur et le Grand mufti ont évoqué l’avenir des institutions de la Communauté islamique de Bosnie-Herzégovine, ainsi que les coopérations possibles avec la France et avec l’Union européenne, notamment les apports mutuels entre l’Europe et l’Islam. La Communauté islamique de B-H, qui était l’expression, selon le Grand mufti, d’un Islam authentiquement européen et était également présente dans l’UE (par exemple en Allemagne et en Slovénie), se voulait un pont entre l’Europe et l’Orient. Il fallait en particulier œuvrer au rapprochement entre musulmans et chrétiens en Europe grâce à des valeurs communes qui se voulaient universelles et accroître, en Europe, la connaissance des richesses culturelles de l’Islam des Balkans (manuscrits médiévaux notamment). Les obstacles étaient plus souvent d’ordre politique que strictement spirituel et étaient également la conséquence d’une méconnaissance du monde islamique en Europe.

JPEG

L’Ambassadeur et le Grand mufti ont enfin évoqué l’apport de la Communauté islamique à la nécessaire réconciliation en cours en Bosnie-Herzégovine.

Dernière modification : 06/01/2015

Haut de page