L’Ambassadeur à l’agence FENA : "Ces manifestations sont légitimes dans une société démocratique" (24 fév. 2014)

En réponse à une question posée par une journaliste de FENA (Agence de presse de la Fédération de Bosnie-Herzégovine), le 24 février 2014 à Sarajevo, relative "aux manifestations en Fédération de Bosnie-Herzégovine", l’Ambassadeur de France en Bosnie-Herzégovine, M. Roland Gilles, a déclaré :

- Les raisons conduisant les citoyens à manifester en Bosnie-Herzégovine, et dans d’autres pays de la région, sont analogues ; c’est pourquoi je n’aime pas parler de ce sujet seulement dans le contexte du mécontentement des citoyens en Fédération de BH.

- Il est compréhensible, à l’occasion des manifestations actuelles, que le mécontentement soit exprimé par ceux qui subissent la précarité économique, ont du mal « à boucler leur fin du mois », sont préoccupés par l’avenir incertain de leurs enfants, sont victimes du chômage et vivent dans une société avec une immense différence entre riches et pauvres.

- Ces manifestations sont légitimes dans une société démocratique. Les responsables politiques devront répondre concrètement aux revendications justifiées définies par les forums [plenum] de citoyens.

L'Ambassadeur à l'agence FENA : "Ces manifestations sont légitimes dans une société démocratique" (24 fév. 2014) - Photo : ambassade de France en Bosnie-Herzégovine (D.R.) - JPEG

Lire l’article de FENA en ligne sur Klix.ba

Dernière modification : 25/02/2014

Haut de page