Journées de la Francophonie : inauguration de l’exposition « les mots et les maux » (29 mars 2016) [bs]

Le 29 mars 2016, le lycée Obala de Sarajevo accueillait l’inauguration de l’exposition « les mots et les maux », dans le cadre des journées de la Francophonie.

« Les mots et les maux » est un projet à la fois artistique et linguistique célébrant la Francophonie. Il a rassemblé 200 élèves de huit écoles de Sarajevo, Banja Luka, Mostar et Trebinje.

Entre janvier et mars 2016, ces élèves qui apprennent le français à l’école, ont travaillé sur la question des discriminations et des préjugés. L’objectif était de les inviter à réfléchir sur ces maux qu’ils peuvent observer ou ressentir pour les exprimer à travers des phrases. Ces phrases ont été rédigées sous la forme de slogan en français.

Les élèves ont ensuite réalisé des clichés photographiques les mettant en scène avec leurs pancartes. Ils ont été aidés dans cette démarche par le photographe Milomir Kovačević. L’ensemble de ces photos a été rassemblé sur un mur d’images.

Lors de l’inauguration au lycée Obala, Mme l’Ambassadrice a salué ce projet et a rappelé que les journées de la Francophonie ne sont pas seulement l’occasion de célébrer le français mais aussi les valeurs universelles de paix et de diversité qui lui sont liées. Les élèves ont aussi eu l’occasion de s’exprimer lors de l’événement et se sont montrés très heureux et fiers de leur réalisation.

Retrouvez l’ensemble des photos sur le site de l’Institut français.

Les écoles partenaires du projet :
PRIVATNA OSNOVNA ŠKOLA « BLOOMING CHILD » – SARAJEVO
KATOLIČKI ŠKOLSKI CENTAR OSNOVNA ŠKOLA – SARAJEVO
GIMNAZIJA DOBRINJA – SARAJEVO
GIMNAZIJA OBALA – SARAJEVO
COLLEGE INTERNATIONAL FRANÇAIS – SARAJEVO
GIMNAZIJA – MOSTAR
GIMNAZIJA JOVAN DUČIĆ – TREBINJE
GIMNAZIJA – BANJA LUKA

Avec leurs professeurs : Maja Debić, Adèle Bouthet, Claire Dupont, Ana Mocnaj, Dalida Spahić, Indira Maksumić, Lidija Rotim, Dragana Vujičič, Jasmina Glisić et Nikolina Makivić

Un projet proposé et mis en œuvre par l’Ambassade de France et l’Institut français de Bosnie-Herzégovine.

Lire l’article de Dnevni avaz

Dernière modification : 06/04/2016

Haut de page