Entretien de Bernard Cazeneuve avec Dragan Mektić (8 novembre 2016) [bs]

En visite en France, le ministre de la sécurité de Bosnie-Herzégovine a été reçu par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve pour renforcer la coopération de sécurité intérieure entre les deux pays.

A l’invitation de son homologue français Bernard Cazeneuve, le ministre de la Sécurité de Bosnie-Herzégovine, M. Dragan Mektić, s’est rendu en France les 7 et 8 novembre.

L’entretien entre les deux ministres a permis d’aborder la coopération bilatérale de sécurité entre la France et la Bosnie-Herzégovine. MM. Cazeneuve et Mektić se sont montrés déterminés à améliorer les échanges d’informations pour lutter plus efficacement contre le crime organisé et le terrorisme.

Au cours des dernières années, la France et la Bosnie-Herzégovine ont coopéré avec efficacité dans la lutte contre les trafics d’armes et d’êtres humains. Cette collaboration a permis l’arrestation de plusieurs membres de groupes criminels, en Bosnie-Herzégovine et en France.

Pendant sa visite, Dragan Mektić s’est rendu à la plateforme d’identification des armes et explosifs (PIXAF) de la gendarmerie nationale française, et à la SCCOPOL, unité de liaison avec Interpol et Europol.

La visite de M. Mektić avait aussi pour objectif l’approfondissement de la coopération franco-bosnienne dans la lutte contre le terrorisme et les phénomènes de radicalisation. M. Mektić a ainsi pu rencontrer l’Etat-major opérationnel de prévention du terrorisme (EMOPT).

Afin de renforcer la coopération de sécurité intérieure avec la France, M. Mektić a annoncé la création d’un poste d’attaché de police à l’ambassade de Bosnie-Herzégovine à Paris.

Dernière modification : 10/11/2016

Haut de page