Entretien avec M. Izetbegović, président de la Présidence collégiale (10 mai 2016) [bs]

L’Ambassadrice a été reçue par Bakir Izetbegović pour discuter des défis de la candidature de la Bosnie-Herzégovine à l’Union européenne.

Entretien avec M. Izetbegovic, 10 mai 2016 - JPEG
Le 10 mai 2016, Mme Claire Bodonyi a rencontré M. Bakir Izetbegović, membre bosniaque de la Présidence de Bosnie-Herzégovine, et président de cette institution collégiale depuis le mois de mars.

L’Ambassadrice a abordé avec son interlocuteur les grands enjeux posés par la demande d’adhésion de la Bosnie-Herzégovine à l’Union européenne, déposée le 15 février 2016.

Mme Bodonyi a souligné que cette candidature devait s’accompagner de deux avancées concrètes pour pouvoir être considérée comme crédible :
- la mise en place d’un Mécanisme de coordination permettant à l’Etat, aux entités et aux cantons de parler à l’Union européenne d’une seule voix
- l’adaptation de l’Accord de stabilisation et d’association (ASA) signé en 2008 entre l’UE et la Bosnie-Herzégovine, pour tenir compte des nouvelles réalités concernant les échanges commerciaux

L’Ambassadrice a rappelé que la France s’était engagée au plus haut niveau à soutenir la perspective européenne de la Bosnie-Herzégovine. Pour cela, la France attend également la concrétisation de l’Agenda de réformes dans les domaines économiques et sociaux, ainsi que la publication rapide du recensement effectué en 2013, et en partie financé par l’UE.

Dernière modification : 17/05/2016

Haut de page