Discours d’adieu de l’Ambassadrice (24 Mai 2017) [bs]

Après trois ans de mandat en Bosnie-Herzégovine, Claire Bodonyi part pour la Namibie. A l’occasion de son départ, elle a souhaité mettre à disposition le texte de son discours pour la communauté française et les citoyens de Bosnie-Herzégovine.

Chers Compatriotes, chers Amies et Amis de Bosnie-Herzégovine, Chers Amies et Amis,

Au bout de près de trois ans en Bosnie-Herzégovine, me voilà sur le point de quitter ce pays.

Je souhaitais m’adresser à vous tous, qui m’avez accompagnée pendant ces quelques années.

Chers Françaises et Français, je voulais vous dire l’honneur et la fierté qui ont été miens d’être votre ambassadrice, celle de la France et des valeurs qui sont les nôtres. Ces valeurs nous sont précieuses et vous en êtes, chacune et chacun, des ambassadeurs. Si j’ai un regret, c’est de ne pas vous avoir tous rencontrés. Votre diversité, votre engagement à faire vivre la France à l’étranger, votre compréhension de l’environnement dans lequel vous évoluez, m’ont été infiniment utiles. Votre rôle, comme le mien, n’est pas de porter des jugements sur le peuple de Bosnie-Herzégovine qui nous accueille sur son sol. C’est de comprendre, accompagner, aider parfois. Vous le faites et je vous en remercie. C’est bien ainsi que nous faisons vivre la relation entre la France et la Bosnie-Herzégovine. Elle doit encore s’approfondir et vous y participez pleinement.

Chers Amis de Bosnie-Herzégovine, je souhaitais vous remercier du fond du cœur.

Vous m’avez accueillie dans votre pays avec cette générosité légendaire dont j’avais entendu parler en France. J’ai fait des rencontres inoubliables, partout sur le territoire, dans les villes comme dans les campagnes. Je veux vous dire tout le respect qui est le mien pour la façon dont vous avez traversé des temps difficiles. Je veux vous encourager, en mon nom et au nom de mon pays, à poursuivre ce chemin vers l’Union européenne. L’Union européenne apporte la paix, c’est bien le fondement de la relation franco-allemande qui est à son origine. Pour avoir la paix, il faut un pays stable, avec une économie saine et un État qui apporte à sa population des solutions aux difficultés rencontrées, et elles sont nombreuses partout dans le monde.

Vous êtes citoyens de votre pays, faites entendre votre voix, exigez cet environnement de prospérité et de sécurité pour votre vie et celle de vos enfants.
La France accompagnera toujours ceux qui construisent. Elle a trouvé en Bosnie-Herzégovine de nombreux partenaires, pour des coopérations qui permettent de mieux se connaître.

A tous je veux dire aussi que le travail que j’ai mené pendant ces trois ans n’aurait pas été possible sans toute l’équipe de l’Ambassade de France. Tous, Français et Bosniens, travaillent pour cette relation que nous construisons en permanence pour notre bénéfice mutuel. Je me permets, en votre nom mais surtout en mon nom propre, de les en remercier.

Chers amis, je pars mais laisse ici un peu de moi. Merci de ces belles années en votre compagnie. Je vous souhaite une vie heureuse.

Claire Bodonyi
Ambassadrice de France en Bosnie-Herzégovine

Dernière modification : 30/05/2017

Haut de page