Bilan 2013

En 2013, le service de sécurité intérieure de l’ambassade de France en Bosnie-Herzégovine a maintenu à un bon niveau la coopération technique (20 actions) et opérationnelle bilatérale (plusieurs affaires de criminalité organisée ayant un lien avec la sécurité intérieure française). L’attaché de coopération intérieure s’est attaché à encourager le travail des forces de police de BH dans les domaines utiles au retour en sécurité intérieure et à la lutte contre la criminalité locale.

L’étude des besoins de la police bosnienne en matière de coopération technique est réalisée en étroite collaboration avec le cabinet du ministre de la Sécurité de BH. Ce ministère créé en 2003 dispose d’un département spécialisé dédié à la coopération internationale. Les actions sont guidées par la recherche d’un équilibre entre le retour en sécurité intérieure et les sollicitations de nos partenaires bosniens.
Les relations étroites entretenues avec nos partenaires, appréciant le savoir-faire français en matière de sécurité intérieure, ont permis la mise en œuvre de 20 actions de coopération technique de haut niveau (visites, missions, séminaires, formations), 18 de police et 2 de sécurité civile financées comme suit :

  • 6 sur crédits DCSD,
  • 9 sur crédits TAIEX,
  • 2 sur crédits IPA,
  • 1 sur crédit SCAC (ambassade),
  • 1 sur crédit MAE/DGM (affaires étrangères),
  • et 1 en autofinancement.

Il est à noter également qu’un agent de la police bosnienne (SIPA) a suivi la formation Etat-major à l’école de Gendarmerie de Roșu (Roumanie).

Une délégation de BH s’est rendue au salon MILIPOL au mois de novembre 2013, composée de la directrice de l’agence d’état Forensic et de son assistante.

Ces actions ont permis d’évoquer un spectre important d’activités policières (police judiciaire, lutte contre les trafics, techniques spéciales d’enquêtes).

Deux actions de sécurité civile ont été effectuées, une sur financement TAIEX et ayant trait aux secours d’urgence, la seconde en autofinancement avec une remise de dons de l’ONG PUI, suivie d’une formation sur le secours routier.

C’est environ 350 personnes qui ont été sensibilisées aux différentes techniques françaises.

Séminaires :

- Fraude documentaire : 20
- UNESI : 20
- Présentation CCPD : 20
- OCLCO : 20
- Data protection : 20
- Enquête sous couverture : 20
- Biens culturels : 50
- Gestion démocratique des foules : 30
- Salle Mélanie TEH : 20
- Protection des personnalités : 20
- Crime organisé : 40
- Violences familiales : 20

Visites :

- Thématique OCRIEST : 1
- Visite directions actives et PJ : 1
- Visite anti-terroriste : 3
- Visite anti-corruption : 5
- Visite protection data : 5

En marge de la coopération de sécurité intérieure, il est également à mentionner deux actions de sécurité civile :
- Au mois de février 2013, un séminaire de formation sous crédits TAIEX sur les risques majeurs avec des experts de la DSC.
- Au mois d’octobre, l’ONG française PUI a poursuivi sa campagne de dons en direction de la BH avec une dotation de 4 lots de désincarcération pour quatre communes de BH suivie d’une formation sur le secours routier pour les pompiers par deux experts de l’ONG.

Il est à noter également une action d’aide directe financée par l’organisation Pompiers de l’urgence internationale (PUI) et des communes de BH, sélectionnées par le SSI. Ainsi un don de matériels médicalisés pour l’hôpital de Bihać, de matériels de secours en montagne pour une association de secours en montagne de Mostar et l’achat à prix réduit d’un camion contre les feux (CCF) pour la commune de Jablanica au SDIS 18.


Sigles :

UNESI : Unité nationale d’escorte de soutien et d’intervention

CCPD : centre commun police douane

OCLCO : office central de lutte contre le crime organisé

OCRIEST : office central pour la répression de l’immigration irrégulière et des étrangers sans titre

DSC : direction de la sécurité civile

TEH : traite des être humains

PUI : Pompiers de l’urgence internationale

SSI : service de sécurité intérieure

SDIS 18 : Service départemental incendie et secours (Cher)

SCAC : service de coopération et d’action culturelle

DCSD : direction de la coopération de sécurité et de défense.

Dernière modification : 09/01/2015

Haut de page