Bilan 2008

I. Premier congrès des professeurs de français et création de l’Association des Enseignants de langue française de Bosnie-Herzégovine.

Le 15 mars, en ouverture de la Quinzaine de la Francophonie 2008, s’est tenu le premier congrès des professeurs de francais de Bosnie-Herzégovine, présidé par l’Ambassadeur Maryse Berniau. Ce congrès a été notamment l’occasion d’annoncer la création de « l’Association des Enseignants de langue française de Bosnie-Herzégovine » (ELF). Le regroupement des 160 professeurs de francais bosniens en une association unifiée à l’échelle de tout le pays est un cas unique dans le système éducatif de Bosnie-Herzégovine. La nouvelle association compte déjà plus de quatre-vingts membres, soit plus de la moitié des professeurs de francais du pays. A l’issue des élections du Comité de l’association, composé de neuf professeurs, représentant diverses régions et grandes villes du pays, Mme Bisera Cero-Pasic, professeur du Centre André Malraux, a été élue présidente de l’association et Mlle Jelena Ristanovic, professeur de Banja Luka, vice-présidente.

II. Plan de réintroduction du français dans les écoles

Un vaste plan de relance du français comme 2e langue vivante en classes de 5e et 6e a été lancé en 2008 grâce à deux partenariats entre l’Ambassade de France en Bosnie-Herzégovine et le Ministère de l’Education et de la Culture de Republika Srpska d’une part, et le Ministère de l’Education, de la Science, de la Culture et du Sport du Canton de Tuzla d’autre part. En Republika Srpska (à Banja Luka, Laktasi, Gradiska et Bijelina), 553 élèves de 6e classe ont commencé l’apprentissage du français en septembre 2008 grâce à une dotation en manuels par l’Ambassade. Dans le Canton de Tuzla, 177 élèves suivent des cours facultatifs de français en 4e, 5e et 6e classes. Ce programme, entièrement financé par l’Ambassade de France, a recueilli l’approbation du Ministère de l’Education de Tuzla qui s’engage à autoriser son extension à 150 nouveaux élèves en 2009 et inscrire le français comme 2e langue obligatoire à partir de la 6e pour plus de 300 élèves au total.

JPEG

III. Reconnaissance du statut des multiplicateurs par le Conseil des Ministres de l’Education de Bosnie-Herzégovine

Le statut de professeurs multiplicateurs chargés de la formation des enseignants de langues, lancé en 2006 avec les autorités éducatives de Bosnie-Herzégovine, le Conseil de l’Europe, le Goethe Institut et le Centre international d’Etudes Pédagogiques, a bénéficié d’une reconnaissance officielle par le Conseil des Ministres de l’Education de Bosnie-Herzégovine le 20 juin 2008. Douze multiplicateurs de français seront désormais chargés de mettre en place des formations à travers tout le pays, avec l’appui de l’Ambassade de France et du Ministère des Affaires civiles de Bosnie-Herzégovine. Une cérémonie a été organisée le 12 septembre 2008 en présence de représentants des ambassades de France et d’Allemagne et du Ministère des Affaires civiles.

JPEG

IV. Développement des rencontres et échanges scolaires

L’année 2008 a été particulièrement riche en échanges entre jeunes français et bosniens. Du 15 au 22 mars, les élèves du Deuxième Lycée de Sarajevo se sont rendus à Nantes pour rencontrer leurs camarades du Lycée Albert Camus, suite à la venue des élèves nantais à Sarajevo en 2007. Du 13 au 17 mai, des élèves du Lycée Saint-Joseph de Sarajevo se sont rendus à Martigues pour représenter la Bosnie-Herzégovine au Printemps des Lycéens et des Apprentis, festival organisé par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Du 12 au 16 mai, cinq élèves du Lycée d’Architecture et de génie civil de Tuzla se sont rendus à Paris, un séjour remporté dans le cadre d’un concours organisé par l’EUFOR avec le soutien de l’Ambassade de France. Pour la troisième année consécutive, grâce au programme Euro Ecoles, des élèves de l’OS Aleksa Šantić d’Ugljevik se sont rendus à Héric (Loire-Atlantique) du 14 au 21 mai. Signalons également la participation en mai d’un groupe d’élèves du Lycée Dobrinja de Sarajevo aux Rencontres Lycéennes de Vidéo à Bagnères de Bigorre (Hautes-Pyrénées), une ville avec laquelle un échange scolaire pourrait voir le jour en 2009.
Ajoutons que deux autres échanges se sont préparés au cours de l’année 2008 : celui des élèves de 2e année du programme bilingue du Lycée de Mostar, qui se sont rendus à Bergerac (Dordogne) du 8 au 23 janvier 2009, et celui des élèves du Lycée de Foca, qui ont réalisé un film sur la Bosnie-Herzégovine, en prévision de l’échange scolaire en 2009 avec le Lycée François Rabelais de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor).
JPEG

Dernière modification : 21/10/2009

Haut de page