Bilan 2007 de la coopération linguistique

I. Création de la chaire de français de Banja Luka.

JPEG - 12.1 ko

L’emblème de l’Université de Banja Luka Le Département d’études de français de Banja Luka a été officiellement ouvert par l’Ambassadeur de France en Bosnie-Herzégovine, le recteur de l’Université de Banja Luka et le recteur de l’Université de Tours le 9 octobre 2007. Elle a d’emblée rencontré un vif succès, avec quarante-trois étudiants inscrits en Première année. Elle s’appuie sur un partenariat étroit avec l’Université de Tours, tant en ce qui concerne l’enseignement, que la formation des professeurs et les échanges d’étudiants.

Après celle de Sarajevo, de longue tradition, il était nécessaire de favoriser ainsi l’ouverture d’un second département d’études dans la deuxième ville du pays, Banja Luka. Les deux chaires s’inscriront dans une logique de complémentarité.

Contacts : Frédéric GERMAIN, kultfra@bih.net.ba
Mathieu DUMESNIL, coopuniv@gmail.com

II. L’enseignement de l’histoire en Bosnie-Herzégovine

Le 10 octobre 2007, l’Ambassadeur de France et le Chargé d’affaires de l’Ambassade d’Allemagne ont lancé une journée de travail sur l’enseignement de l’histoire qui s’articulait autour de la présentation du manuel franco-allemand. Ce manuel, qui est une idée que de jeunes Français et de jeunes Allemands ont proposée au président Chirac et au chancelier Schröder en janvier 2003, est unique en son genre : il propose un même programme et un même contenu aux élèves des deux pays et à leurs professeurs.

Le manuel d’histoire franco-allemand

Le manuel d'histoire franco-allemand - JPEG

L’expérience de la rédaction de ce manuel a été présentée aux professeurs d’histoire, aux Ministres de l’Education et aux responsables d’Instituts pédagogiques, avec l’aide des représentations du Conseil de l’Europe et de l’OSCE dans le pays. Les échanges ont été d’une grande richesse, et devraient constituer une contribution utile à la rénovation de l’enseignement de l’histoire en Bosnie-Herzégovine

Contacts : Frédéric GERMAIN, kultfra@bih.net.ba
Mathieu DUMESNIL, coopuniv@gmail.com

III. Le Programme bilingue francophone du Lycée de Mostar :

Reconnaissance officielle :

Lancé en septembre 2005 par la création de classes de français intensif et par un échange scolaire avec le Lycée de Bergerac (Dordogne), le Programme bilingue francophone du Lycée de Mostar est reconnu officiellement par le Ministère de l’Education du canton d’Herzégovine-Neretva le 15 novembre 2007, à l’occasion de la signature d’une convention tripartite entre le Ministre cantonal de l’Education, l’Ambassadeur de France et la directrice du Lycée.

Signature de la convention entre la Directrice du Lycée, le Ministre de l'Education et l'Ambassadeur de France. - JPEG

Par cette convention, le Ministère de l’Education du canton reconnaît les programmes d’histoire, de chimie et d’informatique, matières qui sont enseignées en français aux élèves du Programme bilingue francophone. Ces matières sont enseignées en français par des professeurs du Lycée, en plus des cours de français dispensés par les professeurs du Lycée et par une lectrice française.

Inauguration de son laboratoire de langues :

Le même jour, le Ministre de l’Education du Canton, l’Ambassadeur et la directrice du Lycée ont inauguré le laboratoire de langues offert par la France à l’établissement, et dont les élèves du Programme bilingue ont grand besoin. Il s’agit d’un don fait par M. Jacques Godfrain, Maire de Millau, et par l’Ambassade de France en Bosnie-Herzégovine.

Présentation du laboratoire de langues aux élèves du Lycée et à la presse - JPEG

Des projets culturels :

Affiche et Première à Mostar de la pièce Ubu roi, d'Alfred Jarry - GIF

JPEG

Ce Programme est aussi l’occasion pour les lycéens de Mostar de monter ensemble des projets culturels, comme la pièce Ubu roi, jouée depuis novembre 2007 dans différentes villes du pays et dans des festivals étrangers.

Les élèves réalisent aussi une revue mensuelle, L’Ami

JPEG

Enfin, les élèves ont passé trois semaines à Bergerac en janvier 2007, ont découvert la région et ont suivi les cours de leurs camarades français. Cette expérience sera renouvelée chaque année.

IV. Création de la Maison des jeunes de Stolac et du Club francophone de Foca.

Le Club francophone de Foca a été inauguré le 24 septembre 2007 par l’Ambassadeur de France et le Maire de Foca. Comme celui de Trebinje, il a été créé par les professeurs de français de la ville avec le soutien de l’Ambassade de France et a pour objet de donner des cours de français et d’organiser des manifestations culturelles. Un autre Club francophone sera créé à Bihac en 2008.

La Maison des jeunes de Stolac a été créée en décembre 2007 par une subvention de l’Ambassade de France à l’Association Svi Zajedno, créée au sein de l’Association de femmes Orhideja. Elle est le seul lieu de Stolac dans lequel les jeunes peuvent se rencontrer. En 2007, la France, via le Centre André Malraux de Sarajevo et l’Ambassade, et aux côtés de l’Ambassade de Suisse, a lancé divers projets culturels et éducatifs d’envergure.

JPEG

La Maison des jeunes de Stolac - JPEG

Dernière modification : 03/04/2019

Haut de page