Bilan 2007 de la coopération en sécurité intérieure

17 actions de coopération technique ont été réalisées en 2007, permettant de balayer un large spectre d’activités policières (police judiciaire, maintien de l’ordre, formations linguistiques, protection civile, unités d’intervention, nouvelles technologies, investigations financières, protection des hautes personnalités, etc.).

1- NOMBRE DE PERSONNES BENEFICIANT D’UNE FORMATION : 155

Secteurs concernés :

- Protection civile : 55 personnes
- lutte contre la délinquance liée aux nouvelles technologies : 15
- traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins : 2
- traitement du renseignement judiciaire et analyse criminelle : 15
- prises d’otages dans les bus et trains (unités d’intervention) : 20.
- formation linguistique : 16.
- pilotage et escortes des hautes autorités : 20
- formation de cadres au maintien de l’ordre public : 3
- télécommunications-informatique : 1
- lutte contre le trafic de stupéfiants : 1
- police technique et scientifique : 2
- inspection interne : 2
- administration publique : 3

NOMBRE DE VISITEURS BOSNIENS EN FRANCE : 15.

NOMBRE D’EXPERTS FRANÇAIS VENUS EN BOSNIE-HERZEGOVINE : 15 experts

NOMBRE DE STAGIAIRES : 4 stages pour un total de 18 personnes.

2- FOURNITURE D’EQUIPEMENTS :

Le SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) du département du Loiret a fait don à la municipalité de Gracanica de matériel de premier secours, d’un VSAB (véhicule de secours aux asphyxiés et blessés) et d’un véhicule de lutte anti-incendie. Le poste a demandé qu’une campagne de dons soit lancée en 2008 au profit de la Bosnie-Herzégovine.

La DGGN (Direction générale de la gendarmerie nationale) a fait don de trois logiciels d’investigation criminelle sur matériels de nouvelles technologies au ministère de la Sécurité de Bosnie-Herzégovine. Il s’agit de SIM Analyst, de MARINA et de RESET Analyst.

Dernière modification : 03/04/2019

Haut de page