Activités officielles en 2007

Visite de l’Ambassadeur à Gracanica (21 novembre 2007)

L’Ambassadeur de France a eu le plaisir de participer le 21 novembre à Gracanica à la cérémonie de remise de deux véhicules d’incendie et de secours offerts par le Département du Loiret à cette municipalité de Bosnie-Herzégovine. Gracanica est la troisième commune de Bosnie-Herzégovine à bénéficier d’une donation de ce type, après Bileca et Bihac.

Mme Berniau a pu, à cette occasion, s’entretenir avec le Maire de Gracanica, M. Nusret Helic, visiter deux entreprises industrielles travaillant avec des partenaires commerciaux français, ainsi qu’un lycée technique développant des échanges scolaires avec un établissement de la commune jumelle de Gracanica, Fleury-les-Aubrais (Loiret). Elle s’est également rendue à l’hôpital de la ville, qui a bénéficié d’importantes donations françaises d’équipements et de matériels.

JPEG

Premier semi-marathon de Sarajevo (22 septembre 2007)

Le samedi 22 septembre, journée européenne sans voiture, s’est déroulé le premier semi-marathon de Sarajevo, organisé à l’initiative de l’ambassade de France, en collaboration avec les municipalités de Sarajevo et de Sarajevo-est ainsi qu’avec les clubs d’athlétisme Slavija et Bosna. Le semi-marathon a bénéficié d’un soleil radieux qui a permis à la centaine de coureurs de tout le pays et des pays voisins de participer à cette épreuve dans les meilleures conditions, comme l’indiquent les temps des meilleurs coureurs (autour d’une heure 10mn). Cette ambassade se félicite d’avoir initié ainsi la première manifestation commune entre ces deux municipalités, permettant à Sarajevo d’accéder au club des grandes villes européennes organisatrices d’une épreuve de marathon. Prenez date dès maintenant pour le 3è samedi de septembre 2008 pour la deuxième édition de cette manifestation, qui se tiendra sous l’égide de la présidence française de l’Union européenne.

JPEG

Escale du chasseur de mines « Orion » à Neum (27-30 avril 2007)

Le chasseur de mines « Orion » de la marine nationale française a fait escale dans la rade de Neum du vendredi 27 au lundi 30 avril 2007. Un an après la venue du chasseur de mines « Verseau », cette escale d’un bâtiment aux équipements récemment modernisés vient une nouvelle fois souligner l’intensité des liens qui unissent la France et la Bosnie-Herzégovine. La visite du navire organisée le 27 avril a été suivie d’une réception à laquelle ont participé plusieurs personnalités bosniennes dont M. Barisa Colak, ministre de la Justice.

JPEG

Etaient également présents l’Amiral Witthauer, commandant de l’EUFOR, une délégation du ministère de la Défense de Bosnie-Herzégovine représenté par le ministre-adjoint de la Défense, M. Igor Crnadak, ainsi que de nombreux attachés de défense des représentations diplomatiques présentes en Bosnie-Herzégovine.

L’Ambassadeur de France en Bosnie-Herzégovine, Mme Maryse Berniau, a pu à cette occasion rappeler l’engagement de la France en Bosnie-Herzégovine, notamment dans le domaine de la coopération militaire.

Débat sur le rôle de la France dans la création de l’Union européenne et la Déclaration Schuman (25 avril 2007)

L’Ambassadeur de France en Bosnie-Herzégovine, Mme Maryse Berniau, a animé un débat au Centre d’Information sur l’Union européenne (EUIC) de Sarajevo, le mercredi 25 avril 2007. Dans le cadre des célébrations du cinquantenaire des Traités de Rome et répondant à l’invitation de Mme Olga Palinkasev, directrice du centre, ce débat portait sur le rôle de la France dans la création de l’Union européenne et la Déclaration Schuman. L’Ambassadeur de France a d’abord souligné l’importance de ce centre d’information, inauguré le 22 mars 2007, pour une meilleure connaissance de l’Union européenne, en particulier pour les jeunes de Bosnie-Herzégovine.

L’Ambassadeur Berniau s’est ensuite appuyée sur l’acte fondateur historique que constitue la Déclaration de Robert Schuman du 9 mai 1950, pour en montrer la modernité des valeurs et rappeler l’importance des hommes politiques courageux et visionnaires tels que Jean Monnet, Robert Schuman ou encore Konrad Adenauer. L’Ambassadeur a pu présenter aux journalistes participant au débat quelques enseignements tirés de la création de l’Union européenne. Outre le fait que la réconciliation soit toujours l’œuvre d’un petit nombre d’hommes politiques visionnaires, elle a rappelé que l’intégration économique était la clé qui, par un effet d’entraînement, pouvait mener à une intégration politique. Elle a enfin précisé que cette démarche devait avoir du sens pour les citoyens

Visite de l’Ambassadeur à Mostar (23 mars 2007)

A l’occasion du cinquantième anniversaire de la signature des Traités de Rome, les Ambassadeurs de France et d’Allemagne en Bosnie-Herzégovine, Maryse Berniau et Michael Schmunk se sont rendus vendredi 23 mars à Mostar.

JPEG

Ils y ont présenté, au Premier lycée de la ville, le premier manuel d’histoire franco-allemand. Ils ont effectué une visite conjointe au Centre culturel français, visité l’exposition consacrée, au hammam, aux échanges scolaires entre les villes de Mostar et de Bergerac, et ont inauguré l’exposition photographique organisée par le Goethe Institut au Centre culturel Abrasevic où ils ont donné une réception à laquelle ont participé de nombreux élus locaux, représentants de la société civile et des médias.Les deux ambassadeurs ont souligné, tout au long de leur visite à Mostar, les succès et les acquis de la construction européenne, cadre de la réconciliation franco-allemande et fondement d’un vaste espace de paix, de stabilité, de démocratie et et de prospérité.

Visite de l’Ambassadeur à Stolac (23 mars 2007)

JPEG

L’Ambassadeur de France en Bosnie-Herzégovine s’est rendu vendredi 23 mars à Stolac. Lors de cette première visite à Stolac, Maryse Berniau a eu des entretiens avec les représentants d’associations de femmes et de jeunes, avec le Maire ainsi qu’avec les directeurs et professeurs des établissements scolaires de la ville. Maryse Berniau a rencontré à cette occasion, en compagnie du Chargé d’Affaires suisse, les promoteurs des activités culturelles et linguistiques organisées à Stolac par le Centre culturel André Malraux avec le soutien des ambassades de France et de Suisse.

L’Ambassadeur a également rendu visite à trois familles de réfugiés de retour à Stolac en compagnie du représentant du Haut commissariat aux réfugiés des Nations Unies en Bosnie-Herzégovine.

Dernière modification : 30/06/2008

Haut de page